Index seminum

Le Jardin botanique de Neuchâtel édite, depuis 1956, un Index seminum ou catalogue de graines (du latin Index, liste, catalogue et Seminum, semences, graines). Nous faisons parvenir cette liste à plus de 500 correspondants sur les cinq continents. A travers le monde, toute institution sœur propose à l’ensemble de ses homologues un tel catalogue, sur la base d’échanges réciproques.

Historiquement, la récolte et l’échange de graines s’expliquent par la difficulté que le personnel de chaque jardin botanique rencontre lorsqu’il s’agit de parcourir la planète à la recherche des espèces susceptibles de compléter les collections. L’échange de graines par envoi postal est un moyen simple et bon marché d’acquérir des plantes du monde entier pour les étudier.

Une base législative internationale

Depuis 2003, suite à la signature par les Etats de la Convention de Rio sur la Biodiversité CBD 1992, un réseau international des jardins botaniques a été mis en place afin de faciliter l’échange de matériel végétal à des fins non commerciales. Des dispositions complémentaires sont établies en accord avec le Protocole de Nagoya, entré en vigueur en octobre 2014.

Depuis 2006, le Jardin botanique de Neuchâtel est signataire du Code de conduite et membre du réseau IPEN (International Plant Exchange Network).

Pour plus d’informations :
http://www.hortus-botanicus.info/fr/actuel/ipen/

Notre catalogue n’est proposé qu’aux institutions botaniques dans un objectif de recherche, de collections ou d’éducation. Ces graines, munies des codes IPEN appropriés, ne peuvent en aucun cas être mises à disposition du public.

Télécharger

 

Aller au haut